Présentation

La fin du XIXe siècle représente un moment charnière dans les processus d’internationalisation des modèles culturels. En observant la diffusion mondiale qu’ont connu le symbolisme et la décadence, on constate combien leurs principaux acteur·rices ont développé une extrême conscience des enjeux d’un déploiement mondial. Le présent projet souhaite faire de ce phénomène son objet et en dévoiler les logiques : depuis l’exploitation des logiques de promotion médiatique jusqu’aux mécanismes de la consécration internationale. Le symbolisme et la décadence ont bénéficié du redéploiement technologique et médiatique de la fin du XIXe siècle, de la facilitation des voyages et de l’expansion coloniale pour se diffuser internationalement. La presse et la réception des œuvres se sont aussi fait l’écho de l’intrication importante entre les identités nationales et les œuvres. On étudiera l’ensemble des dimensions de cette proto-globalisation culturelle où le national et l’international fonctionnaient alors en étroite relation.

Promoteurs

  • Clément Dessy, Faculté de Lettres, Traduction et Communication, ULB
  • Stefano Maria Evangelista, Faculty of English, Université d’Oxford
  • Patrick McGuinness, Faculty of Medieval and Modern Languages, Université d’Oxford